La luminothérapie, arnaque ou solution miracle!?

20120123-122112.jpg

Presque tout le monde connaît le « blues de l’hiver »… La plupart d’entres nous passent facilement à travers, mais saviez vous que ce blues peut aussi se transformer en dépression hivernale. La différence est simple, c’est une question d’échelle. Pour résumé simplement, si ce blues vous empêche de vaquer à vos occupations habituelles alors il s’agit peut être d’une dépression hivernale. La cause exacte de ce type de dépression est peu connue, mais la diminution de l’intensité et de la durée de la lumière solaire en automne et en hiver semble jouer un rôle important. Ce qui est certain, c’est que ce trouble est bien réel et toucherait plus les femmes que les hommes, elles représentent 75% des personnes atteintes.

Reconnaitre les symptomes d’une dépression hivernale.

20120123-184321.jpg
Souvent différents d’un patient à l’autre, en voici quelques exemples:

Tristesse permanente, irritabilité, pensées suicidaires, hypersomnie (trop dormir), augmentation de l’appétit, perte de la libido, manque de motivation, difficulté à s’acquitter des tâches quotidiennes (famille, travail, etc.)

Les traitements de la dépression saisonnière.
Il existe bien entendu des traitement, ils reposent en général sur la psychothérapie et sur les médicaments antidépresseurs. Mais, en plus des traitements utilisés dans d’autres formes de dépression, il existe une thérapie spécifique à la dépression hivernale, la photothérapie (Grec) aussi nommée luminothérapie (Latin). Elles ont la même signification « thérapie par la lumière », se soigner grâce à la lumiére. Elles consistent en des séances d’exposition à la lumière dans des cabines spécialement aménagées, permettant ainsi de lutter contre la diminution hivernale de la lumière naturelle.
Le manque de lumière génère la sécrétion de mélatonine (hormone somnifère) en trop grande quantité. Les lampes de luminothéraphie agissent sur la régulation de la mélatonine. » Je vois que j’ai perdu quelques lectrices… Bon, simplifions les choses…

La luminothérapie pour les nuls.

20120123-183520.jpg
Comme les plantes, notre organisme a besoin de lumière! Les effets du manque de lumière en hiver sur l’organisme sont de mieux en mieux connus et il devient évident qu’en cas de « carence » lumineuse, il est urgent de faire le plein…
En tapant luminothérapie sur internet j’ai d’abord été étonné du nombre de site qui en vantait les bienfaits. Le traitement consiste simplement à s’exposer à la lumière de lampes de haute intensité, proche de celle de la lumière du soleil. Il semblerait que ce soit La solution au problème… Le plus étonnant est la facilité de se procurer ces lampes qui nous rendraient notre joie de vivre en hiver… Pas besoin de chercher loin, essayez par exemple le site internet de Jean Coutu. Après quelques recherches, voici en résumé ce qu’il faut savoir sur la luminothérapie avant de vous précipiter sur les lampes que vous trouverez sur internet.
La luminothérapie, oui mais sous contrôle médical. Comme tout traitement médicale il existe des effets secondaires et des contre-indications. Inutile donc de vous précipiter sur les lampes que vous trouverez en vente sur Internet. Leur utilisation doit être encadrée, et prescrite par un médecin. En effet, mal utilisées, il semblerait par exemple que ces lampes pourraient aggraver les symptômes dépressifs ou les troubles du sommeil.

Alors! La luminothérapie, arnaque ou solution miracle!?
Une arnaque? En dessous de 100$ il semblerait que les appareils promettant de vous remettre en forme, soient en effet assez proche de l’arnaque… Quand à la solution miracle personnellement je préfère croire au Père Noël…
En cas de dépression la luminothérapie semblerait avoir fait ses preuves depuis longtemps… il est important toutefois de consulter un spécialiste, un vrai, pas un commis des ventes chez Jean Coutu. Maintenant si vous avez juste un petit coup de blues à vous de juger!
En attendant voici quand même quelques conseils pour éviter la dépression hivernal. Avant d’investir dans un appareil de luminothérapie, sachant qu’un bon appareil peut valoir dans les 250$ et plus, trouvez la moindre occasion en automne ou en hiver de profiter de la lumière du soleil. Au lieu de vous enfermer le matin dans le métro, descendez une station avant et terminez le trajet à pied. Le midi et la fin de semaine une petite marche pour profiter d un rayon de soleil est encore le meilleur remède, si vous habitez Montréal vous pourriez aussi faire un tour au quartier des spectacles, et pour garder la forme en hiver suivez le lien 😉

Avez-vous déjà suivit des traitements thérapie? Possédez-vous une lampe de luminothérapie? N’hesitez pas à partager avec nous vos opinions sur le sujet!

Voici quelques liens pour en savoir un peu plus:
http://www.protegez-vous.ca/sante-et-alimentation/lampes-de-luminotherapie.html
http://www.radio-canada.ca/actualite/enjeux/reportages/2004/040127/hiver.shtml
http://www.e-sante.fr/pourquoi-notre-moral-suit-saisons/actualite/768
http://www.cyberpresse.ca/vivre/sante/201111/21/01-4469918-luminotherapie-auditive-pour-prevenir-la-depression-saisonniere.php

Publicités
  1. #1 par Chroniques Santé le 21/11/2013 - 14 h 05 min

    Personnellement, même sans avoir de lampe spécifiquement conçu pour la luminothérapie, j’essaie d’avoir des ampoules qui sont assez lumineuses pour bien éclairer les pièces à vivre. Ça améliore bien le moral.

  1. Trop Belle pour un “Coup de fatigue!” « Trop Belle Le Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :